Réalisez des économies et choisissez le chemin de l'équilibre, de l'esthétique et de la précision. Fabrication de prothèses uniquement sur prescription médicale (art.R.5211-6 du CSP)
Réalisez des économies et choisissez le chemin de l'équilibre, de l'esthétique et de la précision. Fabrication de prothèses uniquement sur prescription médicale (art.R.5211-6 du CSP)

Petit lexique

 

*La parodontite est l'inflammation du parodonte, c'est-à-dire des tissus de  soutien de l'organe dentaire : la gencive, puis l'os alvéolaire.

*Une péricoronarite est une inflammation de la gencive qui recouvre la couronne  d'une dent partiellement sortie

*La poche parodontale est un espace qui se crée entre la dent et la gencive lors  de la maladie parodontale

*La plaque dentaire, est une substance blanchâtre qui se dépose à la surface de  la dent. Elle est principalement constituée de protéines salivaires, d'aliments,    de bactéries et des toxines secrétées par ces dernières

*La nécrose, (du grec Νεκρός, signifiant mort) est la forme principale de mort       d'une cellule, d'un tissu ou d'un organe lors d’accidents traumatiques, suite à       certaines maladies ou lors de déficits métaboliques.


*L'immunodépression, ou immunodéficience, caractérise un état dans lequel une   personne voit ses défenses immunitaires affaiblies.

*L'os alvéolaire, est l'os qui entoure et maintient la dent en place.

*Syndrome algo dysfonctionnel: En France s´est établi le terme de syndrome    algo-dysfonctionnel de l'appareil manducateur (S.A.D.A.M.) pour les troubles de    la musculature posturale (manducatrice), de la musculature masticatrice ou de    l´articulation temporo-mandibulaire.

*Dysmorphies: anomalies de forme d’une dent

*Dysplasies: anomalies de structure

*La classification de Baume, est une classification symptomatologie à  but thérapeutique des  pathologies pulpaires. Elle est l'une des seules  classifications à tenir compte des données cliniques adaptées aux moyens  thérapeutiques disponibles.

§  Catégorie I de Baume : pulpes vivantes sans symptomatologies lésées accidentellement ou proche d'une carie profonde susceptible d'être protégées par coiffage.

§  Catégorie II de Baume : pulpes vivantes avec symptomatologies, dont la vitalité pulpaire peut être protégée par coiffage ou biopulpotomie.

§  Catégorie III de Baume : pulpes vivantes dont la biopulpectomie suivie d'une obturation radiculaire immédiate est indiquée pour des raisons esthétique, iatrogèneprothétique ou pronostique.

§  Catégorie IV de Baume : pulpes nécrosées avec en principe infection de la dentine radiculaire accompagnée ou non de complications péri-apicales exigeant un traitement canalaire antiseptique et une obturation hermétique

*Le parodonte, ou périodonte, est la totalité des tissus de soutien de          la dent (odonte).Il comprend : l'os alvéolaire du maxillaire (mâchoire supérieure)  ou de la mandibule (mâchoire inférieure), le ligament alvéo-dentaire                ou desmodonte, la gencive, le cément de la racine dentaire, des éléments  nerveux (récepteurs parodontaux ou propriocepteurs desmodontaux, récepteurs  algiques, fibres nerveuses) et des vaisseaux sanguins (artérioles, veinules).

*Anaérobie: On appelle milieu anaérobie un milieu où il n'y a pas présence  de dioxygène (O2).Un organisme vivant ou un mécanisme anaérobie n'a pas    besoin d'air ou d'oxygène pour fonctionner.

*Un agent infectieux (ou agent pathogène),est un agent biologique responsable  d'une maladie infectieuse.

*Les dents jugales sont , dans la denture, la totalité  des molaires et prémolaires, et s'opposent aux dents labiales constituées  des incisives et canines.

*Les dents labialessont , dans la denture, la totalité des incisives et canines, N   et s'opposent aux dents jugales constituées des molaires et prémolaires.

*Une dent permanente ou dent définitive est, chez la majorité des  mammifères, une dent issue d'une seconde série et conçue pour rester toute la  vie en bouche. Chez les cétacés odontocètes, ces dents ne se développent pas,  ils gardent leurs dents de lait toute leur vie.

*L'épithélium olfactif, prismatique pseudo-stratifié, est une muqueuse recouvrant     le toit de la cavité nasale et dont la fonction principale est la détection              des molécules odorantes véhiculées par le milieu environnant de l'individu (l'air ou    l'eau).

*la turbinectomie, est une intervention chirurgicale conçue pour retirer en  totalité ou partiellement les cornets inférieurs du nez.

*Le Syndrome du nez vide(SNV), de l’anglais Empty Nose Syndrome (ENS),  est un état qui apparaît quand une quantité excessive de tissu nasal producteur  de mucus (les cornets ou turbinates en anglais) a été chirurgicalement enlevée du nez, laissant un vide trop important dans les cavités nasales.

*L’organe voméronasal, ou organe de Jacobson, découvert en 1813 par le  danois Ludvig Jacobson, est un organe situé sous la surface intérieure du nez et  spécialisé dans la détection des phéromones. Il est présent chez l  les mammifères ainsi que chez les reptiles. Chez l’homme, cet organe est atrophié  et ne joue plus un rôle aussi prépondérant que pour d’autres espèces. Cependant  deux écoles d’anatomistes s’affrontent : l’une indique que cet organe est malgré  tout fonctionnel et l’autre affirme qu’il ne s’agit que d’un reliquat de l’évolution.

*Phéromones :Le terme de phéromones fut défini par le biochimiste allemand  Peter Karlson et l'entomologiste suisse Martin Lüscher[1] en 1959 à partir des  racines grecques : pherein (transporter) et hormon (exciter). Ainsi, les  phéromones furent définies comme : «des substances sécrétées par des individus  et qui, reçues par d'autres individus de la même espèce, provoquent une réaction  spécifique, un comportement ou une modification biologique»].

*le Mucus : La manifestation la plus évidente du mucus est le mucus nasal,  particulièrement liquide lors des rhumes, qui sort du nez quand on se mouche ou  qu'on éternue. On peut le retrouver, quand il est avalé avec du mucus pulmonaire  aussi avalé, s'ils n'ont pas été expectorés sous forme de crachat. En langage  vulgaire, on parle de morve (à ne pas confondre avec la maladie) ou de nase,  quand il est liquide, et de crottes de nez quand il est sec.

*Apex, l'extrémité d'une racine dentaire

*La défenses immunitaires représentent les mécanismes de défense d'un  organisme vivant contre un agent étrange.

*Le pulpe dentaire: tissu conjonctif qui remplit la cavité dentaire.

*Le collet de la dent est la partie à la limite entre la couronne et la racine  . C'est par conséquent la partie localisée juste à la jonction avec la gencive.

* la couronne est la partie de la dent qui dépasse hors de la gencive. Cette zone     est naturellement recouverte par une substance particulièrement dure, l'émail       dentaire.

*La dentine nommée aussi ivoire est la substance majoritaire constituant l  la dent et d'une façon plus générale l'organe dentaire .Elle est composée à 70 %  d'hydroxyapatite, à 20 % de matières organiques ainsi qu'à 10 % d'eau.Elle est  recouverte par de l'émail dentaire au niveau de la couronne dentaire et par  du cément au niveau de la racine dentaire.La dentine est vascularisée et  innervée par les vaisseaux et les nerfs venant du desmodonte depuis l'apex  radiculaire jusqu'à la chambre pulpaire coronaire.

*L'hydroxyapatite est une forme naturelle d'apatite de calcium,L'hydroxyapatite  est la principale composante minérale de l'émail dentaire, de la dentine et de  l'os.Certains implants dentaires modernes sont enduits d'hydroxyapatite. Il a été  suggéré que ceci pourrait faciliter l'ostéo-intégration, mais il n'existe pas d'essai  clinique concluant sur le sujet.

*L’ implant dentaire est une racine artificielle, sorte de vis en titane ou en zircone, qu'on va placer dans l'os alvéolaire pour remplacer une ou plusieurs dents absentes.

*panoramique dentaire est un cliché radiographique de l'ensemble de la denture  et des articulations temporo mandibulaires.

*Iatrogènes : Une maladie, un état, un effet secondaire, etc.  sont iatrogènes lorsqu'ils sont occasionnés par le traitement médical. En grec, le  mot signifie littéralement "provoqué par le médecin" (iatros : médecin ; génès  : qui  est engendré), ou par d'autres professionnels de la santé.

* zircone est le nom commun de l'oxyde de zirconium (ZrO2). Ce matériau est  une céramique technique d'aspect opaque.La zircone est utilisée dans la  réalisation de prothèses dentaires ou des têtes fémorales des articulations  artificielles de hanches.

*Les mucites buccales sont aussi nommées stomatites. Elles peuvent être un  effet indésirable des chimiothérapies anticancéreuses et de la radiothérapie.    Elles se manifestent par des douleurs, une dysphagie et une dysphonie, et dans    les cas sévères surviennent des complications liées à la dénutrition,  la déshydratation, des hémorragies ou encore des infections

*Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus  d'origine ectodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu  conjonctif sous-jacent qui s'appelle chorion qui tapissent les cavités ouvertes  vers le milieu extérieur (comme ,la bouche les narines et les oreilles).


*La cavité buccale (la bouche humaine) représente le premier segment du tube  digestif. Elle est divisée en deux parties : le vestibule et la cavité buccale elle-  même qui sont scindés par l'arcade dentaire, le vestibule, compris entre les  dents et la face interne des joues et des lèvres,  la cavité buccale elle-même,  délimitée en avant et sur les côtés par les dents, et en arrière par l'isthme du  gosier (qui sépare la cavité buccale de l'oropharynx).


*L'asepsie consiste à ne pas apporter de micro-organismes étrangers au site  concerné (bactéries,parasites... ). Méthodes visant l'absence de contamination  microbiologique d'un site opératoire par exemple.


* Ankylosé : Le terme "Ankylose" est également utilisé pour les os, quand des os,   à l'origine distincts, fusionnent ou deviennent si liés qu'aucun mouvement entre       eux n'est possible. On peut alors aussi parler d'arthrodèse, quand le blocage est     chirurgical.

*la couronne prothétique : Le terme couronne sert à désigner aussi par  extension  une prothèse dentaire servant à protéger une dent qui est vivante ou  non (dévitalisée).

* L'occlusion dentaire (latin : occludere = enfermer ; claudere = fermer) est la       manière dont les dents supérieures (dents maxillaires) s'engrènent avec               les dents inférieures (dents mandibulaires).


*Fosse du sac lacrymal: Cavité ou se trouve la poche de laquelle proviennent les  larmes.


*Rebord orbitaire inférieur
: Bordure inférieure de l'orbite oculaire.


*Trou sous-orbitaire: Cavité située sous l'orbite oculaire.


*Épine nasale antérieure: Partie saillante et allongée de l'os nasal.


*Maxillaire supérieur:
Partie osseuse supérieure de la mâchoire.


*Bordure alvéolaire:
Bord de la cavité ou sont enchâssées les dents.


*Maxillaire inférieur ou mandibule:
Partie osseuse inférieure de la mâchoire.


*Angle postérieur de l'os malaire ou zygomatique:
Partie arrière de l'os de la  joue.


*
Arcade zygomatique:
Os arqué situé au niveau de la pommette.


*Apophyse mastoïdienne: Excroissance osseuse à la base du crâne.


*Trou mastoïdien: Cavité de l'os située à la base de l'oreille.


*Conduit auditif externe:
Canal situé dans l'os temporal par lequel les sons se  rendent au tympan.


*Articulation temporo-mandibulaire:
Articulation rejoignant l'os de la tempe au  maxillaire inférieur

*L'épithélium olfactif, est une muqueuse recouvrant le toit de la cavité nasale et dont la fonction principale est la détection des molécules odorantes véhiculées par le milieu environnant de l'individu (l'air ou l'eau).Il s'agit d'un organe de la perception sensorielle qui élabore le message sensoriel olfactif pour le transmettre ensuite vers le système nerveux central. Il a pour rôle de capter un message de nature chimique (les odeurs) et de le coder et le traduire en un message de nature électrique (potentiels d'action), perceptible et intelligible par le système nerveux central.

 

*Qu’est-ce que le syndrome de Franceschetti ?

 

 

 

Le syndrome de Franceschetti se caractérise par des malformations faciales, une surdité (dans 40 % des cas) ou des troubles de l’audition. Il s’accompagne aussi de difficultés respiratoires. L’intelligence est généralement normale.

Origine

Plusieurs familles comportant des sujets atteints du syndrome de Franceschetti sur plusieurs générations (hommes et femmes) ont été rapportées à ce jour. La maladie, d’origine génétique, est due à des mutations du gène KRT14.

Fréquence

La prévalence du syndrome de Franceschetti est estimée à environ un cas pour trois millions.

Âge du diagnostic

Le diagnostic est possible dès la petite enfance (le plus souvent après 2 ans).

Symptômes

Les signes cardinaux du syndrome de Franceschetti sont l’absence d’empreintes digitales, une hyperpigmentation cutanée qui commence vers l'âge de 2 ans, une diminution de la production de sueur provoquant des coups de chaleur ainsi que des anomalies de l'émail dentaire, des paumes, des plantes et des ongles. 
Les dents des malades de Franceschetti sont toujours sévèrement atteintes et tombent relativement tôt. 
Les anomalies pigmentaires régressent souvent après la puberté et disparaissent parfois chez le sujet âgé.

Traitements

Il n’existe aucun traitement curatif pour le syndrome de Franceschetti. La prise en charge suppose l'hydratation de la peau avec des émollients, la prévention de l'hyperthermie avec le port de vêtements adaptés et le rafraîchissement grâce à des pansements humides ou de l'eau fraîche en été. 

* Une exérèse, est une intervention chirurgicale consistant à retirer de l'organisme un élément qui lui est nuisible ou inutile (organetumeur, corps étranger, etc.).


*Arcade dentaire adulte: Organe en forme d'arc composé de dents. Située sur le bord des maxillaires chez l'homme, on y retrouve les incisives, les canines, les prémolaires et les molaires.


*Incisives (4): Dents pourvues d'une seule racine servant à mordre et à trancher.


*Canines (2): Dents pointues situées entre les prémolaires et les incisives.


*Molaires (6): Grosses dents servant à écraser.

 

*Prémolaires (4): Dents situées entre les canines et les molaires.


*Maxillaire inférieur (16 dents): Partie osseuse inférieure de la mâchoire.


*Caroncule lacrymal: Excroissance de chair située dans l'angle interne de la paupière.

*Conjonctive bulbaire: Membrane mince et translucide recouvrant le globe oculaire.


*Point lacrymal: Point relatif aux larmes.

*Iris: Partie colorée de l'oeil.


*Pupille: Orifice central de l'iris.

*Appareil lacrymal: Ensemble d'organes produisant les larmes.


*Glande lacrymale partie orbitaire: Partie de la glande relative aux larmes, située dans l'orbite oculaire.


*Ligament palpébral latéral: Ensemble des fibres conjonctives situées du côté des paupières.


*Point lacrymal: Point relatif aux larmes.


*Cavité nasale: Fosse relative au nez.


*Cornet nasal inférieur: Lame osseuse enroulée sur elle-même relative à la partie inférieure du nez.


*Conduit naso-lacrymal: Tube conduisant les larmes aux fosses nasales.


*Sac lacrymal: Poche relative aux larmes.


*Canalicules lacrymaux: Conduits des larmes.


*Pavillon de l'oreille: Organe de l'ouïe situé de chaque côté de la tête, dont une   partie est externe et l'autre interne.


*Hélix: Repli entourant le pavillon de l'oreille.


*Fossette naviculaire: Repli de l'oreille ayant la forme d'un navire.


*Racine de l'hélix: Partie de l'hélix.


*Anthélix: Partie un peu plus creuse de l'oreille délimitée par l'hélix.


*Tragus: Saillie située à l'avant et à l'extérieur de l'orifice du conduit auditif externe.


*Lobule: Partie charnue située à la base de l'oreille.


*Antitragus: Saillie de l'oreille située à l'opposé du tragus.


*Orifice du conduit auditif externe: Embouchure du canal situé dans l'os  temporal par lequel les sons se rendent au tympan.


*Conque: Fosse profonde de l'oreille externe.


*Gouttière de hélix: Creux terminant l'hélix.


*Partie externe du nez: Organe de l'odorat, situé dans le visage entre le front et  la bouche.


*Dos du nez: Partie postérieure du nez.


*Lobe du nez: Partie charnue entre les narines.


*Sillon naso-labial: Sillon perpendiculaire aux lèvres, situé entre le nez et la         lèvre supérieure.


*Commissure labiale: Séparation de la lèvre supérieure et de la lèvre inférieure.


*Seuil narinaire: Entrée de la narine.


*Aile du nez: Partie nasale latérale.


*Ramifications du nerf olfactif: Branche du nerf de l'odorat.


*Os ethmoïde: Os situé dans la partie médiane de la base du crâne et qui est       traversé par les ramifications du nerf olfactif. 


*Sinus sphénoïdal: Cavité située au niveau du sphénoïde.


*Orifice de la trompe d'eustache: Embouchure du canal de communication de     l'air.


*Palais mou: Partie arrière du palais.


*Cavité bucale: Fosse relative à la bouche.


*Palais dur: Partie osseuse avant du palais.

*Cartilage nasal: Substance élastique située dans la pointe du nez.


*Cartilage de la cloison nasale: Substance élastique située dans la cloison         nasale.

*Cavités nasale et orale: Ouvertures ou parties creuses du nez et de la bouche.


*Cornet supérieur: Lame osseuse enroulée sur elle-même située dans la partie   supérieure du nasopharynx..


*Nasopharynx: Partie du pharynx située au niveau du nez.


*Apophyse maxillaire: Excroissance du maxillaire supérieur appartenant au         nasopharynx.

*Oropharynx: Partie du pharynx située au niveau de la bouche.


*Vestibule narinaire: Cavité de la narine.


*Cornet inférieur: Lame osseuse enroulée sur elle-même située dans la partie     inférieure du nasopharynx.


*Cornet moyen: Lame osseuse enroulée sur elle-même située dans la partie       médiane du nasopharynx.


*Sinus frontal: Cavité située au niveau du front.


 

*Frein des lèvres: Repli cutané des lèvres.


*Pilier postérieur de l'amygdale: Membrane postérieure retenant l'amygdale en  place.


*Luette: Appendice de chair refermant les fosses nasales durant la déglutition.


*Oropharynx: Partie du pharynx située au niveau de la bouche.


*Branche verticale du mandibule: Ramification du maxillaire inférieur située  verticalement par rapport au corps.


*Amygdale palatine: Type d'amygdales (2) situées d'un côté et de l'autre de  l'isthme du  gosier.


*Amygdale linguale: Type d'amygdales situées à la base de la langue.


*Arcade dentaire inférieure: Ensemble des dents de la mandibule.


*Arcade dentaire supérieure: Ensemble des dents du maxillaire supérieur.

*Papilles filiformes: Papilles ne comportant aucun corpuscule gustatif.


*Papilles caliciformes: Au nombre de 6 à 12, elles sont situées vers le fond de  la langue.


*Papilles fongiformes: Papilles, rappelant la forme des champignons au  nombre de 200, situées 
surtout sur les bords du centre de la langue.


*Épiglotte: Languette de cartilage refermant la glotte au moment de la  déglutition.


* sublinguale: Bordure située sous la langue.


*Veine ranine: Veine de la langue.


*Éminence sublinguale: Saillie située sous la langue.


*Orifice de la glande sous-maxillaire ou papille sublinguale: Papille située     sous la langue.

*Frein de la langue: Membrane empêchant une personne d'avaler sa langue.

*Os frontal: Os formant le front.


*Glabelle: Partie du crâne située entre les sourcils.


*Cavité orbitaire: Partie creuse du crâne ou repose l'oeil.


*Os malaire ou zygomatique: Os de la joue.


*Épine nasale antérieure: Partie saillante et allongée de l'os nasal.


*Maxillaire supérieur: Partie osseuse supérieure de la mâchoire.


*Maxillaire inférieur ou mandibule: Partie osseuse inférieure de la mâchoire.


*Bordure alvéolaire: Bord de la cavité ou sont enchâssées les dents.


*Trou mentonnier: Cavité relative au menton.


*Corps du maxillaire
inférieur: Partie principale de la mandibule.


*Échancrure nasale: Découpure relative au nez.


*Branche montante du maxillaire inférieur: Partie osseuse rejoignant la             mandibule à la boîte crânienne.


*Trou sous-orbitaire: Cavité située sous l'orbite oculaire.


*Trou malaire: Cavité relative à la joue.


*Rebord orbitaire inférieur: Bordure inférieure de l'orbite oculaire.


*Fosse du canal lacrymal: Ouverture du tube ou circulent les larmes.

*Échancrure sus-orbitaire: Découpure au-dessus de l'orbite oculaire.

GAVELLE DOMINIQUE

Maître Prothèsiste

28 bis Avenue du huit Mai 1945

F.34660 Cournonterral

 

Tél: 0663376357

laboceradent34@wanadoo.fr 

prothesefaciale@orange.fr
  

"Nous considerons l'artisanat comme une des formes exemplaires de l'activité humaine" Citation de Simone de Beauvoir.

Consultez mon profil professionnel et rejoignez mon réseau sur LinkedIn. lnkd.in/RQxZ3Q